La domotique avec Jeedom

La domotique n’est plus réservé aux experts ou aux solutions hors de prix. Nous allons voir comment créer une installation complète et évolutive sans se ruiner.

1. Le matériel

1.1. Kit Raspberry Pi 3 Modèle B

Il va constituer le coeur de notre solution. C’est avec lui que discutera les différents composants domotiques.

Pour faciliter la tâche d’installation et de configuration, on veillera à prendre un starter kit.

1.2. Automatisation des lumières

Pour l’automatisation des lumières, on se penchera sur un kit Philips Hue. Ce kit de qualité comprend un pont ZigBee qui permet aussi de se connecter à d’autres ampoules connectées. Une liste non exhaustive est disponible ici.

On fera attention de prendre un kit avec le modèle V2 du pont. (cf image ci-dessus)

1.3. Dongle ZWave+

ZWave est un protocole de communication domotique ouvert radio de faible puissance.

Nous allons utiliser la dernière version le ZWave+ en ajoutant un dongle USB Zwave+ d’Aeon Labs.

Produits disponibles sur Amazon.fr

1.4. Détecteur d’ouverture

Nous allons ensuite installer un détecteur d’ouverture de porte/fenêtre afin de connaître l’état de celle-ci à tout moment en vu de recevoir des alertes.

Le module Fibaro en ZWave+ est exactement ce qu’il nous faut. Esthétique et performant, il s’intégrera facilement dans notre solution.

Des modules supportant  Homekit existent aussi. Le prix est plus élevé et n’apporte pas d’avantages dans le cadre de notre solution.

1.5. Détection de présence

La détection de présence a plusieurs avantages. Elle apporte de la sécurité en détectant une possible intrusion et elle permet d’envisager de créer des scénarios domotiques comme l’allumage automatique des lumières.

Comme précédemment, nous allons utiliser des modules Fibaro en ZWave+ qui en bonus apporte la détection de température.

Produits disponibles sur Amazon.fr

1.6. Prise électrique connectée

Le prix d’une prise connectée peut faire mais elle permet réellement un gain d’économie. Par exemple : installée dans le salon, elle peut couper l’alimentation de la TV, la box internet TV, la console de jeux-vidéo, etc…

Un gain qui peut être non négligeable et qui peut amortir votre prise en moins de 2 ans.

Là encore, nous utiliserons un module Fibaro ZWave+. D’autres modules existent mais peuvent :

  • Ne pas être au format Type E français
  • Avoir une portée insuffisante

Produits disponibles sur Amazon.fr

2. La centrale Jeedom

2.1. Monter le Raspberry

Rien d’extraordinaire ici. Il suffit de fixer la carte dans le boitier puis d’y mettre la carte SD.

Branchez ensuite le Raspberry à un écran en HDMI, un clavier et une souris. Connectez l’alimentation puis suivez les étapes pour installer Raspbian.

Raspbian est basé sur Debian, une distribution Linux réputée dans le monde des serveurs.

2.2. Installer Jeedom

Ouvrez un terminal.

Puis lancez le téléchargement du script d’installation sur le système local

wget https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh

Appliquez les droits nécessaires pour ne pas avoir d’erreur à l’exécution 

chmod +x install.sh

Lancez l’exécution du script pour procéder à l’installation 

sudo ./install.sh

 

 

Wandboard

Qu’est ce que la Wandboard

La Wandboard est une carte lowcost basée sur une architecture ARM Cortex-A9 développée par une organisation à but non lucratif.

L’idée de départ qui a conduit à sa création est que la plupart des cartes embarquées que nous voyons aujourd’hui (comme le Raspberry PI) sont intéressantes, mais restent limitées.

La Wandboard est basée sur un système de modules qui permet de faire évoluer la solution.

Les spécifications

La Wandboard est disponible en plusieurs versions, Solo et Dual, qui possédent plus ou moins de fonctions.

Liste des fonctionnalités
Fonctionnalités  SoloDual 
 Processeur Freescale i.MX6 SoloFreescale i.MX6 Duallite
 CoeursCortex-A9 Single coreCortex-A9 Dual core
 Mémoire512 MB DDR31 GB DDR3
 Sortie audio S/PDIFXX
 Sortie HDMIXX
 Interface caméraXX
Lecteur carte MicroSD 22
Port sérieXX
Port d’extensionXX
Port USBXX
Port SATANon utiliséNon utilisé
Lan GigabitXX
WIFI (802.11n)X
BluetoothX

La version Solo est disponible au prix de 79$ (58€). Quant à la version Dual, elle est disponible à 99$ (74€). Il vous faudra rajouter quelques dizaines d’euros, afin d’avoir un boîtier, un adaptateur secteur ou une antenne Wifi. Car rappelons le, une board est avant tout destinée à faire de l’embarqué ou du développement.

Quelle utilisation alors?

Plusieurs, suivant votre besoin. Vous pourrez, au choix :
– Installer Android et transformer n’importe quelle TV en Smart TV avec un media center.
– Réaliser un kit de développement Android.
– Réaliser un serveur web Linux à faible consommation. (Comme pour ce site)
– Créer un centre de gestion domotique pour votre maison/appartement.
– Créer une machine sous Linux à faible coût pour des enfants

Pour ce faire, vous pourrez trouver sur le site de Wandboard, les distributions Android et Linux Linaro (Ubuntu) correspondantes.

Installation de Linux ou Android sur une Wandboard

Récupérer la version Android ou Linux correspondante à votre board sur la page de téléchargement : http://www.wandboard.org/index.php/downloads

Ensuite, suivant que vous soyez sur Linux ou sur Windows la procédure change.

Windows

Insérez la carte MicroSD qui servira de support au système d’exploitation sur votre machine. Utilisez Win32 Disk Imager afin de copier l’image sur votre carte SD. Il n’y a plus qu’à la placer dans le slot dédié au système d’exploitation. Et c’est parti!

Linux

Insérez la carte MicroSD qui servira de support au système d’exploitation sur votre machine. Puis lancez la commande permettant de copier l’image sur votre carte.

dd if=nom_image.img of=/dev/nom_lecteur_carte_sd bs=1M